La culture du thé

La majorité des thés sont produits dans de grandes exploitations en Inde, en Chine et au Sri Lanka.

Les feuilles de thé sont recueillies sur des théiers qui sont maintenus à une hauteur moyenne d'environ 1 m, afin de faciliter la récolte.

Cependant, les théiers sauvages peuvent atteindre jusqu'à 10 m de haut.

 

COMMENT EST CULTIVÉ LE THÉ ?

culture du thé

Pour qu'un théier soit en bonne santé, plusieurs conditions sont requises, sans quoi le volume et la qualité de la récolte en pâtissent. 

- Une température moyenne entre 18°C et 20°C avec peu de variations.

- Un climat trop humide donne au thé une qualité moindre, alors qu'une saison sèche est souvent synonyme de récoltes de meilleure qualité.

- L'altitude joue aussi un rôle. Suivant l'altitude, la quantité n'est pas gage de qualité et vice-versa.

- On préférera une lumière diffuse, afin que des huiles essentielles puissent se former et donner un arôme au thé.

- Le sol, quant à lui, doit être profond (les racines peuvent atteindre 6 m de profondeur ! ) et perméable.

- Le théier n'aime pas l'eau qui stagne, on le cultive donc sur un sol incliné. Il supporte très bien cette inclinaison et peut donc s'adapter à des terrains aux reliefs montagneux.

On laisse le théier atteindre 5 ans (tout en le maintenant autour d'1 m-1 m 20 avant de pouvoir commencer les premières récoltes). On le cueillera ensuite tous les 2 ans environ. En exploitation, les théiers vivent jusqu'à 40 ou 50 ans mais ils peuvent atteindre 100 ans s'ils sont non exploités.



LES P
ÉRIODES DE CUEILLETTE DU THÉ

La cueillette peut, en principe, s'étaler sur toute l'année. Bien entendu, cela dépend des théiers et des endroits où ils poussent.

En Indonésie et en Inde du Sud, on peut cueillir le thé toute l'année, de janvier à décembre.

Par contre, en Inde du nord et à Taiwan, ce n'est que d'avril à novembre.

Les cueillettes fonctionnent par cycles, généralement entre 4 et 15 jours.

 

LA CUEILLETTE DU THÉ

Il existe 3 façons de cueillir le thé :

  • La cueillette impériale : on cueille le bourgeon avec la feuille qui le suit immédiatement.
  • La cueillette fine : on cueille le bourgeon + les deux feuilles qui suivent.
  • La cueillette moyenne : on cueille le bourgeon + les trois feuilles qui le suivent.

Lorsque l'on cueille les feuilles et le bourgeon, on ne les détache pas les uns après les autres. On détache délicatement la tige qui relie le tout.